Ancre saison 15/16 en 2016

  • Ceux que j'ai rencontrés ne m'ont peut être pas vu

    Ceux que j'ai rencontrés ne m'ont peut être pas vu

    A travers le vécu d'une jeune femme, à l'image de tant d'autres, qui un jour a tout quitté pour rejoindre l'Eldorado Europe, le spectacle nous fait vivre la traversée de ces êtres privés du droit de vivre. Quelle humanité reste-t-il sur notre continent en matière de politique migratoire ? Plutôt que de sortir les violons, le Nimis Groupe décortique avec piquant les rouages d'entrée sur le territoire, et le rire se fait jaune à l'écoute du discours des dirigeants qui nous éclaire sur les véritables enjeux économiques de l'Europe... Porté par une énergie collective qui flirte avec le surréalisme de situations pourtant vécues, un spectacle incisif qui replace l'humain au centre du débat !

  • Peter Pan Corp.

    Peter Pan Corp.

    La Peter Pan Corporation, usine de tous les possibles, qui produit et vend du rêve à ceux qui n'en ont plus, s'effondre. Les masques que portent ces jeunes beaux et riches se fissurent et la jeunesse pleine d'émotions brutes se laisse déborder par ses pulsions les plus extrêmes! Roméo veut tuer cette Juliette inaccessible, les nonnes imposent leurs moeurs, Wendy est déjà trop grande pour s'envoler et Sganarelle craint le courroux céleste."Et là tu sais que le spectacle ne sera pas normal. On te mènera en bateau. Parce que dans la vie, on n'est pas des Wendy et nos parents c'est pas des Darling".

  • Blackbird

    Blackbird

    Quinze ans après leur première rencontre, Alex et Una se retrouvent face-à-face. L'histoire qu'ils ont vécue ensemble resurgit. Les souvenirs de leur relation se confrontent sous les yeux de spectateurs témoins par effraction. Au-delà du scandale, à travers un thriller de mœurs où règne l'ambiguïté entre abus et amour, l'auteur écorche les limites de la norme sociale pour se concentrer sur l'humain. Sans jugement ni facilité, le duo se mue en un duel qui ébranle nos certitudes.
  • From Portici with love

    From Portici with love

    Jeune chorégraphe hip-hop, Yassin Mrabtifi invite quatre autres interprètes à se joindre à lui pour écrire une première pièce aux accents de manifeste. Avec la fougue et la conviction de leur jeunesse, ils explorent le thème de la révolution, du sacrifice de soi pour une cause. Une pièce résolument métisse, hybride, dans laquelle le chorégraphe explore le vocabulaire qu'il a acquis auprès de Wim Vandekeybus, celui d'une danse-théâtre tout en force et en énergie, et l'entremêle à ses racines « urbaines »...

  • Liebman renégat

    Liebman renégat

    Monsieur Liebman est un Juif, mais un Juif un peu... spécial, "un renégat à la solde des arabes". Brillant intellectuel et militant marxiste, le père de Riton est solidaire du peuple palestinien. Difficile de grandir dans son ombre ! A travers le portrait de son père, Riton le terrible retraverse les grandes luttes qui ont marqué son époque. D'anecdotes en moments de grâce, il nous interpelle avec audace et humour à travers un récit orchestré par David Murgia et mis en musique par Philippe Orivel.

  • Tartuffe

    Tartuffe

    Marcel noir moulant, tatouages, biceps apparents et cheveux gominés, c’est un Tartuffe séducteur et bad boy qui monte sur scène. « Tartuffe » ? Une histoire de complot et de duperie, mais dans cette mise en scène sobre et dépouillée, pas d’échappatoire, nul recoin où cacher sa trahison. La scène est un ring où comédiens et spectateurs sont complices de l’aveuglément d’Orgon mené en bateau par un Tartuffe toujours plus sournois. Les joutes verbales s’enchainent et les attaques en alexandrins se dégustent piquantes !

  • Pending  vote

    Pending vote

    Bienvenue dans l'hémicycle ! Armé d'une télécommande, vous voici dans la peau d'un parlementaire appelé à voter. Education, sécurité, libertés publiques, pop music... à vous de gouverner et de prendre position! Questionnant avec humour le système démocratique, la place du citoyen dans le débat public et les motivations qui orientent nos décisions, ce théâtre d'immersion incite à retrouver le rôle politique de la parole, loin du simulacre des débats parlementaires et de la politique du spectacle.

  • Myzo ! Les Djinns cachées au fond des caves

    Myzo ! Les Djinns cachées au fond des caves

    Comment grandir quand on est envahi(e) de clichés, de stéréotypes, quand l'histoire qu'on nous transmet n'est que celle d'une petite partie de l'humanité ? Bienvenue dans le monde de Myzo, une petite fille totalement misogyne qui porte un postiche de barbe en permanence. Aujourd'hui, elle descend dans la cave de son immeuble et y rencontre L’Ancêtre et la Simone. Ensemble, ces êtres vont faire appel aux Djinns qui se cachent depuis des millénaires pour jouer mille et un récits libérateurs : des histoires extraordinaires, véritable épopée à travers la grande Histoire des femmes, ces héroïnes rebelles et indomptées… accrochez-vous !

  • L'impossible neutralité

    L'impossible neutralité

    Cinq millions de Palestiniens chassés de leur terre. Un peuple en exil, déraciné, laissant derrière lui des villages rasés pour des camps de réfugiés… De tout ce fracas s’élève la voix de Nurit Pelled-Elhanan, Prix Sakharov 2001, israélienne ayant perdu sa fille dans un attentat à Jérusalem en 1997. Avec elle, les voix de toutes les mères meurtries s’élèvent et nous transpercent pour faire émerger ce qui nous reste d’humanité. Qu’est-ce qui peut justifier la mort d’enfants devenus les cibles de ce conflit ? Comment rester neutre ? Jacques Delcuvellerie et Raven Ruëll ont écrit ensemble ce spectacle, dont l’un assure la mise en scène et l’autre nous livre une performance époustouflante qui nous ébranle au plus profond.

  • Mas sacre

    Mas sacre

    Dans un abattoir aseptisé, les cadavres de poulets défilent sur la chaine de production, virevoltent de main en main et un ballet hilarant prend forme. Des danseurs machines, ouvriers d’une usine de viande, suivent une chorégraphie mécanique aux gestes millimétrés. Déshumanisés, ils deviennent tantôt les machines qui désossent, tantôt les poulets qu’ils décortiquent et l’exposition de leur chair nous renvoie à celle des animaux sacrifiés chaque jour sur l’autel du profit et de la rentabilité.

  • Nés poumon noir

    Nés poumon noir

    Mochélan a grandi dans une ville industrielle en décrépitude élue « ville la plus moche du monde » par un sondage néerlandais... Charleroi. Avec le musicien Rémon Jr et sous la direction de Jean-Michel Van den Eeyden, ils retracent la trajectoire d’une jeunesse qui se révolte, se débrouille, déballe ses tripes plutôt que de se laisser abattre. Le jeune auteur jette un regard lucide et mordant sur son environnement mais aussi sur son propre parcours, sans réponse prémâchée. À la croisée du théâtre et de la musique, Nés Poumon Noir nous fait découvrir avec poésie les beautés cachées du pays des terrils !

    Calendrier